Contactez-nous Rejoignez-nous sur Facebook Rejoignez-nous sur Twitter Abonnez-vous à notre flux RSS
Accueil

[ nos solutions ]

[ assistance ]
Assistance téléphonique
Prise en main à distance

Du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h15 et de 13h30 à 18h

Tél. 03 26 35 00 50

[ nos clients ]

Plus d'infos

Accueil > Actualités

[ actualités ]

Retrouvez ici toutes les actualités de TER'Informatique : événements, nouveaux produits, mises à jour...
 


[ Gérer la paie et la DSN en toute sérénité ]

La maison Deregard-Massing élabore une grande variété de cuvées de champagne au coeur de la Côte des Blancs. Cela nécessite un savoir-faire mais aussi de la main-d’œuvre.

Mme Moroy : "la marque Louis Massing a été créée par mon
grand-père en 1936".

Située à Avize, la maison de Champagne Deregard-Massing est une entreprise familiale fondée en 1936. M. et Mme Moroy, qui représentent la quatrième génération, exploitent 12 hectares de vignes et développent une activité de négoce depuis 1976.

Leur vignoble bénéficie d’un emplacement de choix au coeur de la Côte des blancs, en grande partie sur le terroir classé Grand cru 100 % chardonnay d’Avize et pour partie à Villeneuve en premier cru.

"En plus de l’atout du terroir, notre force est de disposer d’un volume de production suffisant pour réaliser des assemblages élaborés tout au long de l’année. Ainsi, nous pouvons décliner notre Grand cru chardonnay en différentes qualités : grand cru blanc de blancs, Grand cru nature non dosé, cuvée prestige, une cuvée “excellence” élevée en fût de chêne. Nous avons également créé une cuvée parcellaire qui sera vendue d’ici un à deux ans" explique Mme Moroy.

Au total, ce sont 250 000 à 300 000 bouteilles commercialisées, notamment sous la marque Louis Massing, sur différents marchés en France (particuliers, cavistes, restaurateurs…) et à l’exportation, en Europe et Asie principalement. Tous ces travaux, y compris les tâches comptables et administratives, nécessitent la présence de dix personnes permanentes et une en CDD. Mme Moroy a toujours géré la paie des salariés comme le faisaient ses parents ce qui lui permet de maîtriser le sujet et de fournir plus facilement des explications aux salariés, si nécessaire.

Historiquement cliente de MAGNUM Informatique qui a arrêté son logiciel de paie, c’est tout naturellement qu’elle s’est tournée vers le logiciel TER’Paie de TER’Informatique. Elle l’utilise depuis quatre ans et se dit entièrement satisfaite : "Hélène Tellier est venue chez nous pour installer le logiciel et le paramétrer avec reprise de l’historique. Puis elle nous a formés à sa prise en main. Avec TER’paie, il n’y pas d’ambiguïté. Ayant déjà travaillé avec d’autres logiciels de paie auparavant, je peux comparer. Je trouve celui-là très bien conçu, très simple d’utilisation, très complet. Je peux éditer tous les documents dont j’ai besoin quand je le souhaite, y compris des modèles de contrat ou de fin de travail".

Une bonne adaptation à la DSN

Après une première formation en 2015 chez TER’Informatique, Mme Moroy s’est tout de suite lancée pour réaliser la DSN. "Quand on fait une formation, le mieux c’est de la mettre en application tout de suite" assure-t-elle. "J’ai trouvé la formation très claire, très pratique. J’ai apprécié le support papier et le très bon accueil des collaborateurs de TER. Nous avions apporté nos données sur clé usb. De retour sur l’exploitation, j’ai pu intégrer toutes les informations complémentaires ajoutées dans mon dossier pendant la formation".

Elle ajoute qu’elle apprécie également les mises à jour très faciles et très réactives du logiciel. "Nous sommes prévenus par mail d’une nouvelle mise à jour avec une note explicative. Et dès lors qu’on ouvre le logiciel elle se fait automatiquement. Si on a un problème, on a toujours quelqu’un à la hotline pour nous répondre ou intervenir directement en prenant la main sur notre ordinateur à distance. C’est très appréciable car parfois nous n’osons pas intervenir nous-mêmes de peur de créer une erreur. C’est un point fort de TER’Informatique. Avec eux on n’attend pas et on ne reste jamais sans solution !" Et Mme Moroy de conclure : "TER’paie est une solution que je recommande à d’autres viticulteurs à tous points de vue".

Haut de Page Retour

 

[ nos partenaires ]
Cegid So'neo Orange AS Entreprises FDSEA Conseil

Plus d'infos

[ A noter... ]

Mozy Les viticulteurs commerçants soumis à la loi anti-fraude dès le 1er Janvier 2018

La loi anti-fraude à la TVA s’imposera à tous les commerçants équipés d’un système de caisse informatisé à compter du 1er janvier 2018.

Eric Viron, responsable des logiciels viticoles chez TER’Informatique, explique les incidences pour les viticulteurs et sur les logiciels TER’Viti et MAGNUM Gestion...